Marseille….où une journée toute simple devient un grand voyage! :: lundi 20 mai

Marseille….où une journée toute simple devient un grand voyage! :: lundi 20 mai

estaque2

Ce lundi de Pentecôte…rien de prévu vraiment, peut-être les événements sur la place Bargemon, le final de La Folle Histoire de la rue…C’est sans vraiment de programme que je suis partie ce matin en compagnie de mon petit bonhomme, avec un sac, un paquet de biscuit et la trottinette….déjà une bonne chose, le soleil était enfin de la partie aujourd’hui, et cela se sentait dans la rue à l’humeur détendue des marseillais (ceux qui avaient la chance aujourd’hui d’être en jour férié)….

Nous sommes donc descendus sur le Vieux port, petite pause café soleil sur le Cours d’Estienne d’Orves, on repart, et là…. « eh, maman, si on prenait le bateau? » un coup de chance, il était pourtant près de 12h, et pas encore grand monde dans la file d’attente, alors, pourquoi pas….Jouer avec son reflet dans l’ombrière, cela occupe cette demi-heure d’attente, le bateau arrive, nous montons, et c’est parti! Quelle belle idée décidément ces navettes qui nous emmènent vers la Pointe Rouge ou l’Estaque. Toujours ce même bonheur de quitter le Port,

estaque1

estaque2

de voir le MUCeM et le Fort Saint Jean de la mer….

estaque3

de partir au large, de voir des voiliers, des bateaux, de sentir la houle (et le vent était avec nous aujourd’hui!)

estaque4

estaque5

puis une arrivée tout en douceur à l’Estaque, tout au bout, face à cette très belle terrasse de café « Au bord de l’Eau » où nous venons régulièrement,

esaque6

estaque6

Nous voilà sur la terre ferme, un peu de parc, nous sommes loin comme toujours quand nous sommes à l’Estaque….un air de vacances. Et en vacances, on mange des glaces!

estaque7

et puis aussi des panisses puisqu’on est dans « the place to be », et qu’est-ce c’est bon, ces panisses…un repas de vacances, un peu décousu, tout en marchant dans les petites rues du village, monter à l’église pour voir le point de vue.

estaque8

et décider de changer de mode de transport pour rentrer…et là, ce fut le second voyage…pour trouver la gare à pied, quand la fatigue commence à se faire sentir chez le petit qui décide de ne plus avoir envie de marcher, des panneaux irréguliers, des rues désertes car nous sommes lundi de pentecôte…gardons le moral, presque personne à la gare, on ne peut pas prendre les billets, la machine est cassée (mais il n’y a jamais de contrôles me dit-on) et puis, dans cette gare, on ne sait pas sur quelle voie le train arrive, alors, le jeu, c’est d’attendre et de traverser les voies en courant….oups….je me prépare à foncer dans le souterrain, mais ouf, nous sommes sur la bonne voie…

Retour sur Marseille, arrivée gare saint-Charles, la gare est pleine de monde chargée de valises, l’heure de retour d’un long week-end. Et nous, eh bien, en une seule journée, nous avons fait un long et beau voyage, et ce sont ces belles journées là qui rendent la vie à Marseille si jolie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to load the Are You a Human PlayThru™. Please contact the site owner to report the problem.