Tombouctou : Le secret des manuscrits, à l’Alcazar du 24 janvier au 22 mars

Tombouctou : Le secret des manuscrits, à l’Alcazar du 24 janvier au 22 mars

tombouctou

menu-minot

menu-minots-vide

menu-minots-vide

menu-minots-accueil

tombouctou

Première exposition de l’année à l’Alcazar qui accueille du 24 janvier au 22 mars, des manuscrits qui viennent de Tombouctou au Mali. L’actualité du Mali a récemment mis l’accent sur des trésors pris dans la tourmente de la guerre : des manuscrits originaux. Une occasion exceptionnelle nous est donnée de contempler ces témoins d’une trés longue histoire. Outre les manuscrits originaux issus de fonds spéciaux, le public peut découvrir des photos, des cartes géographiques tirées des fonds patrimoniaux et des objets (vases, statuettes). « Parole écrite, parole transmise, le voyage de ces manuscrits jusqu’à nous vaut à lui seul une belle histoire. »

« A partir  du XVe siècle, sous le règne de l’empereur du Songhaï, Tombouctou devient une ville universitaire. On vient d’Andalousie, du Maroc, de l’empire du Ghana, d’Egypte pour suivre les cours de l’Université Sankoré. Au faîte de sa renommée, la ville accueille quelques 25. 000 étudiants. L’enseignement, le livre prospèrent et tous les métiers qui y sont connectés. Sur des parchemins, des peaux de mouton, des papiers d’Orient, on traite d’art, de justice, de politique, de pharmacopée et de médecine, de grammaire, de mathématiques… Tombouctou et sa région comptaient environ 300 000 manuscrits et plus de 500 000, si l’on inclut les zones comprenant Gao, Djenné et Ségou. Nombre de ces manuscrits rares, transmis de génération en génération, sont encore conservés par des familles maliennes. »

Vendredi 24 janvier à 16h – Conférence : « Les manuscrits de Tombouctou » – Conférence de Jean-Michel Djian, journaliste, écrivain, réalisateur, il est l’auteur de l’ouvrage de référence : Les manuscrits de Tombouctou, paru chez JC Lattès (2012), dans lequel, avec la collaboration des plus grands africanistes, l’auteur raconte l’histoire, l’oubli et la redécouverte de plus de trois cent mille manuscrits datant des XVe et XVIe siécle, l’âge d’or de la cité universitaire de Tombouctou.

 

Post-logo-ou

Adresse : Alcazar  58, cours Belsunce  13001 Marseille

Post-logo-quand1

Date : Du 24 janvier au 22 mars

Horaire : du mardi au samedi de 11h à 22h

Post-logo-votez

 

Yes you can !!! Vous avez aimé cet article ? Vous l’avez détesté ? Dites-le nous ! Votez !!!

[ratingwidget]

Post-logo-partagez

 

Et puis, si vous avez aimé cet article … Partagez le avec vos amis !!!

[ssba]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to load the Are You a Human PlayThru™. Please contact the site owner to report the problem.